Association de soutien à Laurent Ségalat

Archive for novembre 2013

Emission de radio – lien

Posted by assoclseg sur novembre 16, 2013

Vous pouvez écouter l’émission de radio de Jacques Pradel du 06 Novembre à l’adresse suivante: http://www.rtl.fr/emission/l-heure-du-crime/ecouter/l-integrale-l-affaire-segalat-7766494296.

Publicités

Posted in Uncategorized | Commentaires fermés sur Emission de radio – lien

Emission de radio

Posted by assoclseg sur novembre 4, 2013

Mercredi 6 novembre à 14h sur RTL, l’émission de Jacques Pradel sera consacrée à l’affaire Ségalat.

Le récent verdict sera largement commenté et discuté.

Posted in Uncategorized | Commentaires fermés sur Emission de radio

Les gardiens du temple

Posted by assoclseg sur novembre 3, 2013

Un verdict sans surprise

Sans surprise, le Tribunal Fédéral a donné raison à la cour d’appel du canton de Vaud sur la soi-disant culpabilité de Laurent. En effet, cela n’est pas nouveau, il en a été de même pendant la détention de Laurent, ce tribunal reprenant parfois mot pour mot ceux du précédent. Grands seigneurs, ces magistrats veulent donner une aumône ! « Rogner deux ou trois ans, faites un petit geste ! » semblent-ils dire à la cour d’appel vaudoise. Le recours demandait  l’acquittement comme au premier procès, pas une aumône !

Ainsi, après avoir plongé un homme et sa famille pendant 2 ans et demi dans le cauchemar, l’avoir conduit à se dépouiller de tous ses biens pour payer les procédures et sa défense, l’avoir mis aujourd’hui dans une situation précaire quant à sa vie professionnelle, l’arbitraire de la justice suisse se poursuit tranquillement. En effet, le malheur d’une famille ne fait que peu de poids devant  la façade que veut conserver le pouvoir judiciaire helvète.

Car il s’agit bien de cela : les hauts magistrats veulent paraître infaillibles pour l’opinion. Pensez donc, il faudrait débourser des centaines de milliers de francs suisses si Laurent était à nouveau acquitté. Quel discrédit ! Ce n’est pourtant pas comme cela qu’avait été accueilli l’acquittement de juin 2012. La justice en sortait grandie dans toute la presse. Quelle justice ? Celle qui avait conduit un vrai procès.

Et oui, l’évidence s’était imposée durant ce vrai procès : un légiste débutant qui fait seul la levée du corps, un responsable légiste qui ne se déplacera jamais sur les lieux, des relevés de police scientifique réalisés dans une pièce piétinée par quinze personnes, un marteau imaginaire, une famille pleine d’affection dans laquelle on pose arbitrairement un problème, la liste serait longue… Surtout, ce qui est douloureux pour les proches, c’est l’image machiavélique construite par les accusateurs, image construite de toutes pièces pour compenser l’absence de preuve et expliquer un scénario imaginaire. Il est intelligent ? Les chercheurs sont stupides, tout le monde le sait ! Il est froid ? Comment serait n’importe qui après plusieurs mois de prison ?

Nous n’avons d’autre choix que de poursuivre le combat en dénonçant encore  et toujours cet arbitraire. Nous recommandons une fois de plus, la lecture du livre du journaliste Ian Hamel La présomption de culpabilité.

 

La prochaine étape judiciaire sera probablement la Cour Européenne des droits de l’Homme.

Justice pour Laurent Ségalat !

 

* * * * * * * * * * *

 

La décision du tribunal étant connue, nous clôturons la pétition du site Avaaz.

Merci aux 528 personnes qui l’ont signée. Nous l’envoyons au député de la Haute-Savoie.

Nous ferons un lien pour tous les articles de presse intéressants et présentant une analyse sur cette décision du Tribunal Fédéral.

 

Posted in Uncategorized | Commentaires fermés sur Les gardiens du temple