Association de soutien à Laurent Ségalat

Pétition « Justice pour Laurent Ségalat ! »

Posted by assoclseg sur février 10, 2013

Les considérants de la condamnation de Laurent à 16 ans de prison, du 30 novembre 2012, sont parus.

Rien de surprenant dans cette argumentation qui se focalise sur un minimum d’éléments pour ne pas donner prise à une contre-attaque trop fournie. Laurent serait coupable  parce qu’il y a son ADN et celui de Catherine, qu’il y a des taches de sang et de griffures et qu’il a nettoyé. Nous considérons cette interprétation comme arbitraire car, trouver une personne dans une mare de sang et essayer de la déplacer et de la réanimer laisse justement ces traces. Contrairement à ce que le tribunal d’appel considère comme surprenant, nettoyer au lieu d’attendre les secours dans le sang est une réaction normale. Qu’aurait dit la police si elle avait trouvé Laurent couvert de sang ? Attendre les secours  49 mn dans du sang, aurait-ce été plus normal ?

Bien que les 3 éléments cités suffisent à la Cour d’appel pour condamner Laurent à 16 ans de prison, des considérations sont données sur les éléments qui dérangent le plus. Sans arme, le tribunal d’appel se raccroche au marteau trouvé sur place, alors même que cet objet avait été écarté par les policiers eux-mêmes et par le légiste officiel ! Sans mobile, le tribunal utilise la diabolisation de Laurent en sortant des termes de psychiatrie de leur contexte, alors que le psychiatre officiel s’en était expliqué, au 1er procès, en disant qu’on ne pouvait rien  conclure quant à un passage à l’acte. A quoi cela sert-il que ces gens se soient exprimés en première instance si le tribunal d’appel leur fait dire ce qu’il veut ?

Pourtant, le dossier contient les preuves de l’innocence de Laurent. Citons en vrac : le rapport financier irréprochable, les preuves de la longue réanimation, l’absence d’arme et de mobile, le rapport de Pr Fried montrant que Laurent ne pouvait être là lors du choc reçu par Catherine, les témoignages du procès et bien d’autres choses…

Pour dénoncer cette révoltante décision, révoltante par ses arguments comme par la façon dont l’audience d’appel s’est déroulée, nous lançons une pétition. Elle est adressée au député de la 5ème circonscription de Haute–Savoie, M. Francina, représentant du lieu d’habitation de Laurent. Il s’agit d’alerter les politiques français sur le sort d’un de leurs concitoyens. Cette pétition n’a aucun lien avec le fonctionnement des pétitions suisses. Son but est uniquement contestataire et médiatique. Elle souhaite rassembler derrière une cause. Tous nos soutiens suisses peuvent, bien sûr, la signer et la faire signer aussi.

Justice pour Laurent !

Signez et faites signer la pétition en cliquant sur le lien suivant :

http://www.avaaz.org/fr/petition/Justice_pour_Laurent_Segalat_1/?cbfTXdb

Attention : on signe en entrant une adresse mail.

Donc merci d’entrer une adresse mail avec prénom et nom : pseudo et chiffres à proscrire.

Publicités

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :