Association de soutien à Laurent Ségalat

De nouveaux soutiens pour Laurent Ségalat

Posted by assoclseg sur décembre 8, 2011

52 lettres de demande de libération ont été envoyées début décembre au procureur. Elles s’ajoutent aux 234 envoyées en septembre. Cela est sans compter les lettres envoyées spontanément au bureau du procureur.

De plus, les amis de Roger et Catherine Ségalat ont créé un comité de soutien Suisse. Ils ont rédigé une lettre ouverte qui a été signée par 22 personnes. Nous la publions ci-dessous.  Cela fait 23 mois que Laurent Ségalat est incarcéré. Cette détention apparaît de plus en plus anormale et injuste au vu des éléments du dossier. En effet, nous donnerons des éléments plus précis dès que nous le pourrons mais,  le choix qui s’avère clairement orienté du Pr Vieira et les dernières analyses techniques affaiblissent l’accusation et montrent que l’instruction s’est, depuis 23 mois, davantage astreinte à enfoncer un homme qu’à chercher la vérité.

 

 Lettre du comité de soutien suisse 

Nous soussignés :

En tant que citoyennes et citoyens nous sommes fortement préoccupés pour ne pas dire indignés par les traitements judiciaire et pénitentiaire infligés depuis 22 mois au présumé coupable ou présumé innocent Monsieur Laurent Ségalat.

Cette détention interminable et ses effets collatéraux sur sa famille ne sont pas dignes d’un état de droit tel que le nôtre au regard des garanties apportées par le  détenu et ses défenseurs de rester à disposition de la justice.

Nous demandons que soient respectés comme stipulé dans les articles 11 et 30 de la Constitution Vaudoise :

1.     Que la présomption d’innocence soit respectée

2.     Qu’il soit traité sans arbitraire

3.     Que le tribunal statue sur la légalité de sa privation de liberté

 

Nous évoquerons également pour étayer notre demande la Déclaration universelle des droits de l’Homme à laquelle la Suisse adhère qui vont dans le même sens ainsi que la Constitution Fédérale.

Nous vous prions instamment de libérer Laurent Ségalat

 tant que la preuve irréfutable de sa culpabilité

n’a pas été établie en toute impartialité

  

Pour mémoire :

Article 11 – Interdiction de l’arbitraire et protection de la bonne foi

Toute personne a le droit d’être traitée par les autorités sans arbitraire et conformément aux règles de la bonne foi.

Article 30 – Garanties en cas de privation de liberté

Toute personne privée de sa liberté sans qu’un tribunal l’ait ordonné a le droit, en tout temps, de saisir le tribunal. Celui-ci statue dans les plus brefs délais sur la légalité de cette privation.

Toute personne ayant subi un préjudice en raison d’une privation de liberté injustifiée a le droit d’obtenir pleine réparation.

Liste des signataires lettre citoyenne :

Mesdames et Messieurs :

 

1 Blanc Jacqueline   Buchillon
2 Blanc Jean-Claude   Buchillon
3 Canova Pierre   Lausanne
4 Clément François, Dr Médecin Lausanne
5 Clément-Tanner Jacqueline Écrivain Lausanne
6 Depraz Thierry Ébéniste Lausanne
7 Faure Jean-Louis Sculpteur Paris
8 Favrod Charles-Henri Journaliste Saint-Prex
9 Frochaux Claude Éditeur, retraité Lausanne
10 Frochaux Pierrette Documentaliste – archiviste Lausanne
11 Gailloud Michel Marbrier Ecublens
12 Goy Béatrice   Clarens
13 Ineichen Hugo, Dr Psychiatre Prilly
14 Kodmani Bassma Chercheur Paris
15 Mussard Simone Libraire Paris
16 Nasch Monique   Pully
17 Nasch Paul Ingénieur EPFL Pully
18 Roux Janine   Pully
19 Silberstein Jil Écrivain Moudon
20 Steffen Yoo-Mi Bibliothécaire Lausanne
21 Calpini Christa Pharmacienne Puidoux
22 Calpini Jacques Pharmacien Puidoux

 

Vous êtes suisse et souhaitez vous joindre aux signataires : envoyez un message sur notre boîte électronique.

(Voir page contact)

 

 

Publicités

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :